Spectrométrie de masse structurale d’assemblages protéiques

Souvent restreinte à l’analyse de la structure primaire des protéines, la spectrométrie de masse a évolué au cours des vingt dernières années afin de fournir des informations sur les structures secondaires, tertiaires et quaternaires des protéines. La spectrométrie de masse structurale englobe un ensemble de méthodes complémentaires, incluant la spectrométrie de masse native, la spectrométrie à mobilité ionique, le cross-link, l’échange hydrogène-deutérium et la protéomique top-down, visant alors à collecter et rassembler le plus grand nombre d’informations possible sur une biomolécule.